Bienvenue à Cancale

Un Terre-Neuva A Cancale il n'y eut jamais de grande fortune capable d'investir dans des expéditions lointaines. L'armement, souvent familial et local, n'a concerné que la pêche à la morue à Terre Neuve, où les marins cancalais se rendaient la moitié de l'année des le 16eme siècle.
L'importance des armements à la grande pêche allait, au cours des siècles, donner un essor considérable à Cancale et faire de la Houle le principal port pour la pêche au banc de Terre- Neuve.

On pouvait alors distinguer 2 grandes périodes dans l'année: le printemps et l'été ou une grande partie des hommes étaient absents et l'automne et l'hiver où ils se consacraient à la pêche côtière et au ramassage des huîtres ou à l'agriculture.

Le trois mâts goëlette, environ 45 mètres de longueur pour 350 tonneaux. Les Terre-Neuvas sont reconnaissables par les doris (petite embarcation pointue) empilés et saisis au niveau du mât de misaine (avant). Les goelettes quittent Cancale pour se rendre à Terre-Neuve