Il était une fois

Cancale fut fondée par le moine breton saint Méen vers 545. Au 12eme siècle on parle de la cité sous le nom de Cancaven, anse de la rivière.
Cancale obtint le titre de “ville” en 1545  en qualité de fournisseur d’huîtres plates de la table royale. Les échevins de Paris avaient passé un contrat avec la ville pour avoir un arrivage frais et régulier 2 fois par semaine pour servir la table du roi.
 Voir les bisquines

C’est au port de la Houle, et dans ses typiques “rues de derrière” où les cancalaises fabriquaient  ou réparaient les filets de pêche, que l’on ressent encore le bourg d’antan.
La marée y détruisait régulièrement les maisons des pêcheurs à l’architecture modeste et il fallut attendre 1838 pour que les habitants, mal protégés par une digue de fortune accordée par le Etats Généraux de Bretagne en 1773, construisent un  épi insubmersible sur 50 mètres “la cale de l’Epi”, monument classé.Unique en France, l’Epi se termine en musoir et fut allongé en cale en 1886.